Qui met la main dans la terre ?

Les agriculteurs Villeneuve :

Ex-enseignant diplômé de l’UQAM ayant fait de la suppléance en adaptation scolaire et sociale au secondaire, conseiller municipal de Saint-Joseph-du-Lac, ancien administrateur de la section de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Deux-Montagnes et Président des marchés Publics de Montréal depuis 2018, il est un agriculteur aguerri qui a su faire sa place depuis plusieurs années dans le milieu. En charge de la mise en marché et d'autres aspects managériaux, Nicolas tient, entre autres, le kiosque de vente au marché Jean-Talon.

Dans sa maison ancestrale, phare de cette mer-nature qui cède au gré des fantaisies des saisons offrant ainsi plusieurs coloris, il s’occupe de la culture des melons. Souvent accompagné de Phénix et de Kimo, les mascottes canines de la ferme, David est en charge de l'entretien du verger. Il est le plus jeune du clan des Villeneuve et après un DEC, a su très vite faire de cette activité qui est plus qu'un métier, une véritable passion.




Vétérinaire de profession à St-Benoît-de-Mirabel, il est spécialisé notamment dans les canins, les félins et autres animaux de compagnie. C'est dire que les animaux de la ferme n'ont pas de souci à se faire ! 
Simon n'hésite pas à investir temps et efforts dans la ferme dès que ses patients à quatres pattes le lui permettent.   







Retraité de la police et fermier de coeur, ce grand connaisseur des accords entre les vins et les fromages d'ici et d'ailleurs est très actif dans tous les travaux de la ferme. Il y a toujours travaillé, d'ailleurs, en cultivant sa passion qui a pris racine au vu du chemin que ses fils ont pris.
Toute tâche est à mille lieux d'être une corvée avec lui !





Seule représentante de la gent féminine dans le clan des Villeneuve et technicienne en radiologie de formation et de métier, la mère reine a, avec le grand-père Villeneuve, assuré la permanence. Avec trois garçons et la gestion de la ferme en l'absence de son époux, cette multitâche et indépendante cheffe d'entreprise - oui, car il faut bien faire tourner la maison aussi - manie ô si bien l'art de troquer sa cape pour enfiler ses bottes et mettre les mains dans la terre.

Designed with Mobirise css web themes